credit_logo

Argent : êtes-vous riche ou pauvre ? L'Insee vous répond !

Argent : êtes-vous riche ou pauvre ? L'Insee vous répond !

L'Insee vient de publier un rapport sur les revenus et le patrimoine des ménages français. L'institut observe l'évolution du niveau de vie entre 1998 et 2015 et constate sans surprise de fortes inégalités entre les populations. Les Français sont-ils plus riches aujourd'hui qu'il y a quinze ans ?

Seuil de pauvreté monétaire

Selon les derniers chiffres de l'Insee, la moitié des Français gagnait au moins 1 847€ par mois en 2015. Puisque ce montant représente le revenu médian, est-ce à dire qu'en-dessous on doit se considérer comme pauvre ? Pour l'Insee, le seuil de pauvreté monétaire s'établit à 1 015€ mensuels, ce qui correspond à 60% du niveau de vie médian de la population. 14,2% des Français vivent sous ce seuil de pauvreté, un des plus bas de l'UE. Les chômeurs affichent le plus fort taux de pauvreté (37,3%).

La pauvreté a évolué entre 1996 et 2012. Après s'être fortement réduite entre 1970 et 1990 compte tenu de l'amélioration du niveau de vie des retraités, le taux de pauvreté s'est stabilisé ensuite jusqu'en 1996. Il a diminué de près de 2 points entre 1996 et 2004, pour remonter d'autant entre 2004 et 2011 (crise de 2008). Depuis 2012, la pauvreté décroît légèrement sans avoir retrouvé son niveau d'avant-crise.

En quinze ans, la pauvreté s'est développée principalement chez les familles monoparentales : un tiers d'entre elles vive sous le seuil de pauvreté.

"L'argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !" Jules Renard

Inégalités : les plus riches gagnent 7 fois plus que l'ensemble de la population

1% des Français les plus aisés gagnent au moins 106 210€ par an soit 8 850€ par mois par unité de consommation (célibataire sans personne à charge), ce qui représente près de 7% de la masse des revenus. Les ménages à très hauts revenus sont dans 37% des cas des couples sans enfant, âgés en moyenne de 59 ans, et propriétaires de leur résidence principale pour 86% d'entre eux. Un tiers vit à Paris ou dans les Hauts-de-Seine, deux tiers sont des cadres et 10% des chefs d'entreprise. Leur contribution à l'impôt sur le revenu atteint 25% du total.

Le patrimoine double entre 1998 et 2015

Les Français se sont enrichis entre 1998 et 2015 : le patrimoine financier et immobilier a augmenté dans cet intervalle sauf pour 20% des ménages les moins dotés. Le patrimoine immobilier s'est valorisé de 133%, essentiellement entre 1998 et 2010, le patrimoine financier a quant à lui grossi de 75% sauf toujours pour les moins aisés qui détiennent principalement des comptes courants et des livrets d'épargne réglementée.

L'immobilier reste le marqueur flagrant entre les pauvres et les riches : 99% du patrimoine immobilier est détenu par les 60% de ménages les mieux dotés.



Gerard Mihranyan

Par , le mercredi 13 février 2019

Partager cet article :
0