credit_logo

Peut-on faire un deuxième rachat de crédits et au-delà ?

Peut-on faire un deuxième rachat de crédits et au-delà ?

Le rachat de crédits permet de regrouper plusieurs emprunts en cours en un seul prêt. Vous pouvez, par la suite, réitérer l'opération de rachat afin de réduire votre remboursement mensuel, que vous ayez souscrit ou non un crédit additionnel. L'étude de votre solvabilité va déterminer la faisabilité de l'opération.

Regrouper vos dettes pour réduire votre mensualité

Vous pouvez rassembler vos prêts en cours et les transformer en une seule dette afin de réduire le poids global de vos remboursements. Cette opportunité vous est proposée par le rachat de crédits, une opération financière réalisée par votre banque ou par un organisme spécialisé. Le prestataire solde vos différents crédits auprès des créanciers et rachète l'ensemble de la dette pour ouvrir une seule ligne de crédit avec un taux et une durée de remboursement uniques. En contrepartie d'une mensualité allégée, la période de remboursement est allongée. 

L'opération permet de réduire votre taux d'endettement mensuel, l'abaissant à un seuil raisonnable. La nouvelle mensualité est calculée par rapport à votre réelle capacité d'endettement. L'organisme aura à cœur également de vous laisser un reste à vivre décent, une notion tout aussi importante sinon plus que le taux d'endettement. Vous retrouvez ainsi un équilibre budgétaire conforme à votre situation actuelle, qui vous permet éventuellement de dégager une trésorerie suffisante pour bien clôturer le mois ou financer d'autres projets.

Le rachat de crédits s'adresse à tous ceux qui détiennent au moins deux emprunts (consommation et/ou immobilier), qu'ils soient malendettés (taux d'endettement élevé) ou qu'ils souhaitent simplement réduire dans l'immédiat leur charge mensuelle. L'opération de restructuration de dettes va leur permettre de simplifier leur budget en ayant un seul interlocuteur et d'avoir une meilleure visibilité de leurs finances. En revanche, les personnes en situation de surendettement sont exclues du rachat de crédits ; le fichage à la Banque de France empêche ce type d'opération. Leur seule solution est de se tourner vers la commission de surendettement de leur localité.

Pourquoi un deuxième rachat de crédits ?

Une fois votre budget de nouveau équilibré, vous pouvez solliciter un nouvel emprunt pour financer un projet. C'est parfois le cas si une dépense non prévue et incompressible doit être assumée (achat d'une voiture ou besoin de travaux pour la maison). Si votre taux d'endettement le permet, il est en effet possible de souscrire un prêt additionnel. L'organisme de crédit a pour obligation de vérifier votre solvabilité. Pour mémoire, votre taux d'endettement ne doit pas excéder 33%, c'est-à-dire que l'ensemble des remboursements en cours, une fois le nouveau prêt intégré, ne peut représenter plus d'un tiers de vos ressources. Ce seuil de 33% peut être surélevé à la marge si votre reste à vivre est suffisant. Il arrive malheureusement que votre situation se dégrade de nouveau ; vous pouvez alors demander à faire un second rachat de crédits. Cette fois-ci, l'opération consistera à rassembler le premier rachat et le dernier emprunt.

D'autres cas de figure, largement répandus, existent. Les courtiers spécialisés sont très souvent confrontés à une demande de "rachat de rachat de crédits". Quand la première restructuration n'a pas inclus une trésorerie suffisante ou qu'elle a laissé de côté un ou deux crédits, les personnes malendettées sollicitent de nouveau un regroupement de leurs dettes pour rétablir leur situation financière. Vous pouvez également faire une seconde demande de rachat de crédits pour bénéficier d'un taux plus avantageux. Cette demande est également adaptée à ceux qui veulent effectuer un remboursement partiel de leur premier rachat de crédit suite à une rentrée d'argent.

Comment obtenir un deuxième rachat de crédits ?

Dans l'absolu, il est possible d'opérer un deuxième rachat de crédits, voire un troisième, tant que vous estimez que votre situation financière mérite un meilleur équilibre. Il n'existe aucun délai légal entre la première et la deuxième consolidation de dettes. Cependant, les exigences diffèrent d'un organisme à l'autre : certains imposent une distance de 3 mois voire un an entre les deux opérations, quand d'autres acceptent deux rachats très rapprochés. Tout dépend de la politique de l'établissement financier, de votre dossier et de votre profil.

Le procédé reste le même : 

  • le ou les prêts souscrits après le premier rachat sont agrégés à la première opération et donnent lieu à un nouveau rachat ;
  • ou votre premier rachat bénéficie de nouvelles conditions si votre objectif est de profiter des taux bas actuels ou en cas de remboursement partiel anticipé.

La nouvelle mensualité sera adaptée à votre capacité d'emprunt.

Passez par un intermédiaire pour vous accompagner auprès d'un organisme spécialisé. Le courtier va étudier la faisabilité de votre dossier, analyser le meilleur montage financier et défendre votre demande avec tous les arguments qui plaident en votre faveur. Une fois votre demande déposée auprès de l'organisme, le calendrier est le suivant :

  • le délai d'instruction est variable selon les organismes, entre 10 et 15 jours pour un rachat de crédits à la consommation, jusqu'à 3 voire 4 semaines pour un rachat de crédits hypothécaire (contenant un crédit immobilier) ;
  • à la réception de l'offre de rachat, vous disposez de 10 jours pour accepter ou refuser ; vous pouvez ainsi comparer les différentes propositions ;
  • une fois l'offre signée, vous bénéficiez d'un délai de rétractation de 14 jours ou de 10 jours s'il s'agit d'un prêt immobilier.


Gerard Mihranyan

Par , le lundi 15 avril 2019

Partager cet article :
0