credit_logo

Devez-vous regrouper l'ensemble ou une partie de vos crédits ?

Devez-vous regrouper l'ensemble ou une partie de vos crédits ?

Le rachat de crédits permet de rassembler les prêts et les dettes en cours en une seule ligne de crédit. Est-il toujours judicieux de faire racheter tous vos crédits ?

L'objectif d'un rachat de crédits est de réduire immédiatement votre taux d'endettement. Cette opération est rendue possible en diminuant la mensualité, ce qui induit un allongement de la durée de remboursement et un renchérissement du coût global des prêts. La nouvelle mensualité est calculée pour être adaptée à votre réelle capacité de remboursement. Pour optimiser la restructuration et maîtriser son coût, il est primordial d'analyser les prêts rachetés.

Rachat de crédits à la consommation

Votre rachat peut intégrer uniquement les crédits à la consommation (prêt affecté, prêt personnel, crédit auto, prêt travaux, crédit renouvelable), surtout en présence d'un crédit immobilier négocié à des conditions exceptionnelles. Il y a peu d'intérêt non plus d'intégrer les prêts bientôt soldés.

Avantage : cela vous permet de ne pas hypothéquer un bien immobilier pour garantir l'opération (sauf si le montant regroupé est élevé). L'assurance de prêt n'est pas exigée sauf exception.

Inconvénient : le taux d'intérêt pratiqué sera celui des crédits à la consommation, plus élevés que ceux des prêts immobiliers.

Rachat de crédits hypothécaire

Un rachat contenant des crédits conso et un crédit immobilier est dit "hypothécaire" car garanti par l'hypothèque prise sur le bien immobilier. Vous aurez à changer l'assurance souscrite initialement pour couvrir le prêt immobilier. Une occasion de faire des économies en faisant jouer la concurrence.

Avantage : si l'encours du crédit immobilier représente au moins 60% de l'opération, le rachat est placé sur la réglementation du crédit immobilier, plus protectrice que celle du crédit conso. Vous bénéficiez en outre d'un taux plus intéressant.

Inconvénient : vous devez verser des indemnités de remboursement anticipé pour le crédit immobilier, ainsi que des frais de nouvelle garantie.



Victoria Laroche

Par , le mardi 7 août 2018

Partager cet article :
0