credit_logo

Rachat de crédits : quels crédits peuvent être restructurés ?

Rachat de crédits : quels crédits peuvent être restructurés ?

Le rachat de crédits consiste à regrouper plusieurs crédits en une seul mensualité. L'opération est destinée à tous les emprunteurs qui souhaitent diminuer leur taux d'endettement. Quels types de crédits peuvent être rassemblés dans un rachat ? Tous les prêts doivent-ils être intégrés ?

Réduire le taux d'endettement


L'accumulation de plusieurs prêts peut mettre en péril l'équilibre financier d'une famille. Par manque de trésorerie, le premier coup dur devient insurmontable, et rapidement, si rien n'est entrepris, le malendettement bascule vers le surendettement.
Une des premières solutions consiste à réduire son train de vie, en supprimant les dépenses superflues et en renonçant à tout projet coûteux. La seconde, à mettre en place avec la précédente, prend la forme d'un rachat de crédits. Les crédits en cours sont regroupés en un seul et unique prêt dont la mensualité sera calculée pour être adaptée à la capacité d'endettement de l'emprunteur.
L'allègement de la mensualité peut atteindre jusqu'à 60% des montants initiaux. La contrepartie est un allongement de la durée de remboursement qui va entraîner sur le long terme une majoration du coût total du crédit.

Quels crédits regrouper ?


Dès lors qu'un emprunteur détient au moins deux crédits, il peut envisager de les regrouper. Tous les types de crédits sont concernés :
• crédits à la consommation : prêt personnel, prêt affecté, crédit renouvelable, crédit auto, prêt travaux
• crédits immobiliers.
Le rachat peut également intégré d'autres dettes, comme les découverts bancaires, les dettes fiscales, les dettes familiales ou les factures impayées (retard de loyers par exemple).
Dans le cadre d'un rachat comportant un prêt à l'habitat, l'opération est placée sous la réglementation du crédit immobilier si la part de ce crédit excède 60% du montant total à restructurer.

Doit-on rassembler tous ses crédits ?


Le rachat est intéressant car il rassemble en une seule ligne de crédit divers prêts en cours. La gestion du budget s'en trouve simplifiée et l'emprunteur n'a plus qu'un unique interlocuteur, l'organisme qui rachète les crédits.
L'opération est notamment pertinente quand elle intègre un ou plusieurs crédits renouvelables dont les taux sont toujours très élevés. Elle l'est également pour tous les prêts à taux variables, sources d'insécurité quel que soit l'équilibre financier d'un ménage. Le rachat est proposé à taux fixe, sur une durée de remboursement allongée.
Les crédits à taux faibles doivent rester en dehors de l'opération sous peine de coûter plus cher. Ce peut être le cas d'un prêt immobilier contracté récemment.

Chaque de demande de rachat de crédit est étudiée scrupuleusement par un professionnel. La faisabilité de l'opération dépend de plusieurs critères dont certains sont rédhibitoires (fichage à la Banque de France, taux d'endettement trop élevé). Une simulation en ligne est une première approche que l'emprunteur peut effectuer seul ; elle permet de prévisualiser la future mensualité au regard des emprunts à restructurer.



Léa Labesse

Publié le samedi 5 mars 2016

Partager cet article :
0