credit_logo

Quel sera le montant de votre PTZ en 2018 ?

Quel sera le montant de votre PTZ en 2018 ?

L'Etat a décidé de reconduire le prêt à taux zéro en 2018, cette aide à l'acquisition de la résidence principale à destination des primo-accédants. Mais les règles changent. Découvrez les nouvelles modalités d'un PTZ un peu moins généreux, recentré sur les zones tendues.

Entre 10% et 40% du montant de l'acquisition

La loi de finances 2018 a prolongé le prêt à taux zéro (PTZ) jusqu'au 31 décembre 2021. Le gouvernement en a modifié les règles pour privilégier l'achat dans le neuf et les zones géographiques où la demande de logements est tendue.

Logement neuf :

Le financement par un PTZ est possible sur tout le territoire mais avec des quotités moindres selon la zone. En zones tendues (A, Abis et B1), le montant maximal du PTZ peut toujours réprésenter 40% du prix d'acquisition. En zones B2 et C, le PTZ est disponible jusqu'à fin 2019, et son montant est divisé par deux (20% maximum).

Logement ancien :

Le PTZ dans l'ancien est supprimé dans les zones A, Abis et B1 à compter du 1er janvier 2018, mais reste en vigueur dans les autres zones (B2 et C). Son montant peut atteindre 40% du coût d'achat du logement, sous réserve que l'acquéreur réalise dans un délai de 3 ans des travaux à hauteur de 25% du coût total de l'opération.

Logement social :

Pour un logement ancien du parc social cédé aux occupants, le montant du PTZ représente au maximum 10% du montant de l’acquisition. Le prix de vente du logement doit être inférieur à l'évaluation faite par le service des domaines.

Rappel des règles d’éligibilité

Pour bénéficier d'un PTZ, vous devez impérativement respecter les conditions suivantes :

  • être primo-accédant, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années précédentes
  • acquérir votre résidence principale dans le neuf ou dans l'ancien dans une zone éligible
  • acheter un logement ancien sous réserve de travaux de rénovation lourde l'assimilant à un local neuf selon la réglementation fiscale (au minimum 25% de travaux par rapport au coût total de l'opération)
  • acheter un logement vendu par un bailleur social
  • ne pas excéder les plafonds de ressources.

Le montant du PTZ est calculé en fonction de 3 éléments :

  • la composition du ménage
  • la zone géographique du logement acquis
  • la nature de l'opération : neuf, ancien avec travaux, ancien HLM.

La durée de remboursement dépend des revenus, elle s'étend de 20 à 25 ans, avec différé entre 5 et 15 ans.

Le PTZ ne peut financer la totalité de l'opération et doit être complété par un crédit immobilier classique, éventuellement additionné de prêts aidés (prêt conventionné, prêt d'accession sociale, prêt épargne logement).

Vous pouvez estimer le montant de votre PTZ en utilisant le simulateur du ministère en charge du Logement (http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/spip.php?page=article-sous-site&id_article=313&sommaire=88).

réf/décret n°2017-1861 du 30 décembre 2017 relatif aux prêts ne portant pas intérêt consentis pour financer la primo-accession à la propriété


Sébastien Porret

Par , le lundi 8 janvier 2018

Partager cet article :