credit_logo

Les frais de notaire

Les frais de notaire Lors de l’acquisition de votre bien immobilier, il est important, en amont, de tenir compte des frais de notaire. Ceux-ci varient entre 7 et 8% du prix de vente pour un achat dans l’ancien et entre 2 et 3% pour un logement neuf. Pensez à les intégrer dès le départ dans votre plan de financement.

 

Concrètement que comprennent les frais de notaire ?


Il s’agit d’un ensemble de taxes et impôts récoltés par le notaire pour le compte de diverses administrations (ces taxes et impôts correspondent à des « frais d’acquisition »). Le notaire ne touchera qu’environ 20% des ces frais, le fisc récoltera le reste.
Lors de l’acquisition, vous pourrez voir apparaître d’autres frais associés à l’emprunt (hypothèque) ou au déménagement.

Les frais de notaire sont composés :

  • D’honoraires servant à rémunérer les heures de travail du notaire;
  • De sommes d’argent avancées par le notaire pour les services et documents nécessaires à l’accomplissement d’une affaire (cadastre, géomètre etc.);
  • Des droits versés au Trésor Public collectés par le notaire.


Nouveauté au 1er mars 2014 : Les frais d’acquisition ont augmenté de 0.7% points.
A savoir que cette hausse n’a aucun impact sur la rémunération actuelle des notaires.

Ne sous-estimez pas l’importance du notaire :


Le rôle du notaire est avant tout de vous accompagner et de vous conseiller dans votre démarche d’acquisition pour toutes les formalités et modalités à mettre en place.
Le notaire est présent en cas de litige, il aura toutes les connaissances et pouvoirs pour vous assister.
Il est important de faire appel à votre notaire avant toute signature de document. Cela vous évitera des erreurs qui pourraient vous coûter cher.

Pour votre crédit immobilier, consultez aussi ..