credit_logo

Deux solutions pour réduire les mensualités de votre prêt immobilier

Vous détenez un crédit immobilier et vos mensualités deviennent difficiles à assumer, mettant en péril votre reste à vivre. La baisse des mensualités va vous permettre de sortir de cette période financièrement délicate. Vous pouvez demander un report des échéances auprès de votre banquier, ou préférer une des ces deux options pour réduire votre endettement mensuel : la modulation des échéances ou le rachat de votre crédit.

La clause de modulation des échéances

Sous réserve qu'elle figure au contrat de prêt, vous pouvez faire jouer la clause de modulation des échéances. La plupart des banques la proposent, c'est même devenu la norme, car cette option induit une réelle souplesse dans la gestion du crédit en permettant une révision à la hausse comme à la baisse des mensualités. Cette opération est toutefois limitée dans le temps (le plus souvent une seule par an) et bornée. Dans le cas d'une réduction du montant des échéances, la baisse est généralement comprise entre -10% et -30% de la mensualité initiale, au mieux -50%, et l'allongement de la durée de remboursement est porté jusqu'à 3 ans, voire 5 ans. Le prêt étant remboursé sur une plus longue durée, le montant des intérêts augmente et entraîne automatiquement la hausse du coût global.

A noter : si votre achat immobilier est en partie financé par un PTZ, votre crédit comporte plusieurs lignes. La modulation des échéances n'est pas proposée dans ce cas de figure.

Le rachat de votre prêt

Autre piste à envisager, le rachat de votre crédit par une banque concurrente. Les taux actuels sont toujours performants. Si vous avez souscrit votre prêt il y a plus d'un an, il est encore possible de décrocher un taux inférieur au taux initial. Faites des simulations en ligne en modulant durée et mensualités pour obtenir le schéma qui sied à votre situation. Mais rares sont les banques à accepter un allongement de la durée de remboursement pour alléger les mensualités. L'opération est consentie si le taux proposé est plus faible que le taux initial.

Le rachat de crédit immobilier implique des frais (indemnités de remboursement anticipé, frais de garantie et frais de dossier). Si le coût global est plus élevé, l'opération peut être requalifiée en regroupement de crédit. Signalons que cette solution est l'occasion de diminuer la prime d'assurance emprunteur en changeant de contrat.



Par , le mardi 12 septembre 2017

Partager cet article :