credit_logo

2016, année de tous les records pour le crédit immobilier

En matière de crédits à l'habitat, l'année 2016 aura été exceptionnelle. Le millésime est marqué par trois records, celui de la production, des renégociations de prêts immobiliers et surtout des taux d'intérêts.


Production record

Selon les chiffres de la Banque de France publiés vendredi 3 février, le montant des crédits immobiliers distribués en 2016 a atteint un nouveau record, à hauteur de 251 milliards d'euros. L'année enregistre le meilleur score depuis 2003, date où ont été enregistrées les premières statistiques. Décembre a même été le mois le plus productif avec le chiffre exceptionnel de 33,6 milliards d'€.

Renégociations en hausse

Une grande partie de ces volumes records est à mettre au bénéfice des renégociations de crédits (qui comprennent aussi les rachats). Elles ont représenté 45% des prêts accordés en 2016, du jamais vu. Elles atteignaient toujours 55% des nouveaux crédits en décembre. 2016 fait suite à une autre année excellente : en 2015, 40% des crédits étaient des rachats ou des renégociations.

Taux au plancher

Le crédit immobilier a profité du niveau historiquement bas des taux d'intérêts, ce qui a permis à bon nombre d'emprunteurs d'être resolvabilisés. Le taux effectif au sens étroit (TESE) qui est une composante du TEG (Taux Effectif Global) s'établissait en moyenne à 2,33% en janvier 2016, pour descendre graduellement jusqu'à 1,50% en décembre dernier.



Victoria Laroche

Par , le jeudi 9 février 2017

Partager cet article :